Il est toujours un peu difficile de se définir tellement la vie d’une personne à de multiples facettes. Imaginez que je vous retourne la question : qui êtes-vous aujourd’hui ?

Un long chemin pour devenir thérapeute…

J’ai d’abord étudié l’agriculture biologique, puis l’étiopathie, et maintenant, je suis ostéopathe. Mais comme dans tous les métiers, ceci est juste une étiquette pour donner un cadre à mon activité.

En réalité, je ne considère pas vraiment mon activité de thérapeute comme un travail. Si je n’avais pas besoin d’argent, je m’occuperais probablement de la même manière, car pour l’instant, c’est la place où je me sens vraiment utile et qui répond le mieux à mon besoin d’apprendre et de comprendre.

Donc voilà ce qui me définit peut-être le mieux : Je suis simplement quelqu’un qui donne de la priorité à ses passions… et c’est aussi vraiment ce que je vous souhaite.

Et pour en savoir un peu plus sur moi, découvrez ce qui m’a incité à devenir thérapeute dans mon fascicule à télécharger gratuitement.

l’Histoire de Bon Sens Bien-Être

Comme vous le retrouvez à travers le site, le bien-être se forge aussi à travers les relations… et je vais vous en donner un bel exemple à travers l’histoire de ce blog.

L’idée de partager sur Internet me trotte depuis au moins 2 ans dans la tête, mais malgré quelques investissements dans des formations à droite et à gauche, je n’ai jamais trouvé le courage de me mettre à ce point à l’informatique.

Voilà quelques temps, j’ai fait la rencontre de Xavier, le genre de personne avec qui le contact passe bien tout de suite. Comme toutes personnes qui apprennent à se connaître, nous avons parlé de nos passions, de nos compétences et de nos projets : et voici comment l’idée de BSBE est née. Il avait l’expérience et j’avais le contenu ! Et d’un commun accord, sans engagement qui nous entrave, mais simplement par l’enthousiasme de créer un nouveau concept, nous nous somme lancés dans cette aventure.

Sans Xavier, ces pages n’auraient pas du tout cette allure. J’ai eu beau faire les dessins, ses bons conseils me furent précieux. 1 + 1 n’est pas égal à 2 ! J’ai le sentiment que dans notre engouement, nous avons construit quelque chose de plus intense, avec notre cœur.