La lumière du jour contient toute les couleurs de l’arc en ciel. Mais vous vous êtes probablement déjà demandé pourquoi le ciel est bleu ? Parce qu’une grande partie des ondes lumineuses sont retenues dans l’atmosphère. Ce sont les ultraviolets et la lumière bleue : bloquées là haut, elles donnent sa coloration au ciel.
C’est une bonne chose pour nous, car une trop grande dose de lumière bleue et d’ultra-violet est agressive pour les yeux (et même pour la peau). Nous sommes donc bien lotis sur notre planète qui nous fournie donc une protection « naturelle » contre ces ondes relativement nocives.
Mais il arrive parfois (souvent?) que dans sa course au développement, l’homme oublie de s’inspirer des sagesses de la nature. Et la plupart de nos écrans produisent une lumière bleue de façon très intense. C’est le cas de la télévision, des ordinateurs et des téléphones portables.
Il y a 2 risques majeurs d’une surexposition à la lumière bleue:
  • D’une part la fragilisation des yeux, et en particulier de la rétine qui est la partie qui capte des ondes lumineuses et transmet l’image perçue au cerveau.
  • D’autre part, le dérèglement du rythme biologique. Utiliser un écran le soir avant de se coucher perturbe notre horloge interne. C’est pourquoi cette habitude peut déclencher des troubles du sommeil.
Ce qu’il suffit de faire, c’est donc de prendre des mesures personnelle vis à vis des écrans:
  • le plus simple est de faire de choix de ne plus regarder d’écran à partir de 20 heure ;
  • pour les accros, certains logiciels peuvent être téléchargés sur ordinateur et sur smartphone de façon à diminuer l’intensité de la lumière bleue émise aux heures tardives ;
  • vous pouvez aussi faire le choix d’acheter des lunettes à verres spéciaux (jaunes) qui arrêtent le passage des onde bleues.
Les solutions sont donc multiples et simples à mettre en place. Le tout est d’être attentif, surtout pour les jeunes générations très exposées.